La passion du trail: portrait d'Allan et Tom

Le trail n’est pas qu’une histoire d’élites. C’est aussi l’histoire de passionnés qui, grâce au trail, ont changé de vie. Nous allons vous faire vivre leur quotidien, leurs projets plutôt fous et l’esprit trail qui les caractérisent ! Voici le témoignage de d’Allan et Tom qui ont découvert le trail grâce à un enseignant qui n’est autre que le père d’Etienne Van Gasse. Une passion qui les a conduit à s’engager et allier trail et humanitaire.
La passion du trail: portrait d'Allan et Tom-article-trail-belgique

Commencons par les origines de cette passion qui nous occupe quasiment tous les jours. Etudiants en éducation physique, nous sommes actuellement en année terminale. Mais la pratique du trail commence dès notre première année où la mayonnaise a pris lors de nos cours d’athlétisme avec nos professeurs Patrick Van Gasse (organisateur du trail « La bouillonnante », le plus réputé de Belgique), son fils Etienne Van Gasse qui, doit-on le rappeler, fut triple champion de Belgique de notre pratique et 9ème au marathon du Mont-Blanc et enfin, M. Bailly qui lui aussi est un mordu de la course à pied nature.

Les séances du lundi après-midi à la forêt de Soignes étaient notre rendez-vous de la semaine et ont été l’étincelle dans le lancement de l’implication dans la communauté des traileurs !

Le trail, une manière de vivre

Parlons de l’état d’esprit qui caractérise tant notre discipline. Au-delà du stress dégagé et de l’entretien d’une condition physique par la pratique en pleine nature, il représente pour nous une manière de vivre ! Dès que la drogue a été injectée en nous, l’euphorie et la découverte sont devenues des traits de caractère très développés en apprenant sur nous-même mais sur ce qui nous entoure également. Comme le définit E. Van Gasse, le trail a un aspect ludique avec un changement constant de terrain, mettre son pied au bon endroit dans une descente technique, gérer son effort dans la montée, gravir des cols, prendre du plaisir entre amis,... L’aspect ludique est donc très important dans notre pratique.

Une passion qui a grandi !

Depuis nos premières foulées, la fréquence de nos entraînements a fortement augmentée en passant à plus de 3 entraînements par semaine et nous dirigeant vers la pratique de l’ultra distance avec notre baptême dans nos forêts ardennaises avec le trail de La bouillonnante 2016 (73km 3300m D+) jusqu’à la participation à l’Etna Ultratrail en Sicile (94km 4800m D+).

La création d’un projet qui a été un tournant !

L’organisation d’un projet qui s’est mis en place en octobre 2015 a été un virage décisif. Celui-ci consistait à réaliser le trajet de Belgique jusqu’en Sicile en vélo pour se rendre sur le lieu du trail de l’Etna. La partie cyclisme a été assurée par Allan qui a conclu seul les 1500 kilomètres sur sa bicyclette et la partie trail par le binôme et un ami Alexandre Sticca, l’initiateur de ce projet.

Une page Facebook de mise à projets !

Pour l’évènement nous avons créé une page Facebook qui après la réalisation de l’exploit sportif est devenu une page d’appels à projets ! Les personnes qui souhaitent une aide pour la création de leurs idées peuvent nous les soumettre ! Le nom de la page : Go adventure projects !

Cette page est rythmée par nos sorties atypiques mais aussi par notre tout nouveau projet qui mérite d’être promu !

Il s’appelle « Go to Sénégal – Les yeux dans les yeux ! » et associe organisation humanitaire et trail !

Lors du mois de février, nous nous rendrons au Sénégal pour apporter notre aide au cours de psychomotricité avec les enfants aveugles issus de l’INEFJA (Institut National et d’Education à la Formation des Jeunes Aveugles), une association qui a pour but d’insérer ces jeunes sénégalais dans les universités malgré leur handicap.

Le parallèle avec le trail ? Nous l’avons fait ! Les conditions dans lesquelles vivent les sénégalais nous ont incités à nous mettre à leur place. C’est durant un trail « le Theodotrail (15km) » à Thieusies que nous courrons à l’aveugle, l’un qui courra et l’autre qui guidera. Une idée folle qui nous caractérise bien.

Pour ce projet nous avons besoin de sponsors (avis aux amateurs)

Pour comprendre... il faut courir !

Pour conclure, le trail a pris une grande importance dans nos vies et a changé complètement notre manière de voir les choses. L’idée de se mettre en projet développe chez nous une qualité d’organisation et une maturité pour venir à bout de ces buts sportifs et humanitaires.

Nous remercions encore nos enseignants cités plus hauts qui ont été les fondateurs et les déclencheurs de ce que nous sommes devenus.

Le trail ? Impossible de le définir exactement, il faut le pratiquer pour comprendre les émotions que nous traversons !  Alors, courez !